Films

Affiche Vivre vite

Vivre Vite

Un film de Carlos Saura
Avec Jose Antonio Valdelomar, Jesus Arias Aranzeque, Jose Maria Hervas Roldan, Berta Socuellamos Arco
Drame | Espagne | 1981 | 1h39
Ours d'Or, Berlinale 1981
Sortie en DVD le 02 Mai 2017
Pablo, Meca et Sebas vivent de petits coups, qui leur permettent de prendre du bon temps. Maigres profits, mais pour de maigres besoins ; et l'amitié passe avant tout.

Un soir, après un braquage de voiture, ils rencontrent Angela, serveuse dans un bar.

Angela découvre rapidement la vie dangereuse mais indépendante que mène le trio. Elle aime le danger et le luxe. Petit à petit, la bande s'habitue à une vie facile et, de petits larcins en hold-ups, s'enfonce dans le grand banditisme.

+ d'infos
Voir ce film
 

À lire aussi
Cria Cuervos
Films | Cria Cuervos
Le cinéma de Carlos Saura, période franquiste, est celui de la dissimulation. Comment mettre en images et dénoncer les affres de la dictature sans subir le joug de la censure ? Comment se construire des espaces de liberté dans un univers étriqué et univoque ? Telles sont les questions que le réalisateur s'est posées depuis son premier film... Lire la suite

Carlos Saura - Don Giovanni, naissance d'un opéra
Interviews | Carlos Saura - Don Giovanni, naissance d'un opéra
Paul Douglas Grant (Films International): Avec votre dernier film, Io, don Giovanni (Moi, Don Juan), on est loin de Deprisa, deprisa ou de Cría Cuervos, sauf peut-être au niveau de l'importance de la musique. Quel fil conducteur voyez-vous dans cette trajectoire?Je ne sais pas... Je déteste faire ma propre psychanalyse. Peut-être qu'il y a... Lire la suite

Carlos Saura et la censure
Interviews | Carlos Saura et la censure
Jusqu'à la mort de Franco, vous avez cherché des formes intermédiaires pour dire ce qu'il n'était pas possible d'évoquer frontalement. Pouvez-vous nous rappeler cette période où vous cherchiez à contourner la censure ? Si vous regardez bien, la censure a toujours existé en Espagne sous une forme ou sous une autre. Même durant le Siècle... Lire la suite

Flamenco, flamenco

Carlos Saura - Flamenco, flamenco
Interviews | Carlos Saura - Flamenco, flamenco
A la différence, par exemple, de Tango, Flamenco Flamenco s’appuie sur une histoire de fiction, pourquoi ce choix ?

C’était un parti pris depuis le début : introduire devant la caméra autre chose que la beauté de la musique et de la danse m’aurait paru une trahison à la pureté de cet art ! Lire la suite

Les Conversations de Salamanque
Dossiers | Les Conversations de Salamanque
Le modèle était le cinéma néoréaliste italien, dont quelques films essentiels avaient été montrés lors d'une Semaine organisée en 1951 à Madrid par l'Ambassade d'Italie. C'était la position que défendait la revue Objetivo, fondée en 1953 et animée par Ricardo Muñoz Suay, Juan Antonio Bardem et Eduardo Ducay, ex-élèves de la... Lire la suite

Le cinéma « quinqui » d'Eloy de la Iglesia
Dossiers | Le cinéma « quinqui » d'Eloy de la Iglesia
Le cinéma « quinqui », qui connut ses heures de gloire en Espagne dès la disparition de la censure à la fin des années 70 et dont le succès en salles ne s'essouffla qu'au milieu des années 80, trouva chez Eloy de la Iglesia une résonance tout à fait inédite, voire transgressive. Bon nombre de cinéastes espagnols se frottèrent au genre... Lire la suite

Peppermint frappé
Films | Peppermint frappé
A Cuenca, Julián, radiologue, tombe amoureux d'Elena, la femme d'un ami d'enfance tout juste retrouvé. Rejeté par celle-ci, il projette ses désirs sur Ana, une infirmière qui travaille avec lui, et entreprend de la transformer en Elena. Commence alors un étrange jeu pervers qui ne laissera personne indemne... En 1968, la projection du film... Lire la suite

Anna et les loups : L’oppression et l’immobilisme du franquisme selon Carlos Saura
Actualités | Anna et les loups : L’oppression et l’immobilisme du franquisme selon Carlos Sau...
Anna, interprétée par Géraldine Chaplin (alors femme du réalisateur), est une gouvernante étrangère venue dans la Castille pour s’occuper de trois jeunes filles. L’isolement de la demeure ainsi que le comportement de ses employeurs ne font que confirmer que la famille cache quelque chose. Lire la suite

Argentina (zonda)

Maman a cent ans

Beyond Flamenco (Jota)