Vidéos

Ay, carmela

Vue 299 fois
Affiche


À lire aussi
Flamenco, flamenco

Peppermint frappé
Films | Peppermint frappé
A Cuenca, Julián, radiologue, tombe amoureux d'Elena, la femme d'un ami d'enfance tout juste retrouvé. Rejeté par celle-ci, il projette ses désirs sur Ana, une infirmière qui travaille avec lui, et entreprend de la transformer en Elena. Commence alors un étrange jeu pervers qui ne laissera personne indemne... En 1968, la projection du film... Lire la suite

Carlos Saura
Portraits | Carlos Saura
Né en 1932, Carlos Saura est issu d'une famille bourgeoise libérale. Il débute ses études dans l'ingénierie, mais sa passion pour la photographie est plus forte et c'est en 1952 qu'il intègre l'Instituto de Investigaciones y Estudios Cinematográficos de Madrid. Il y étudie la mise en scène, collabore avec ses amis Eduardo Ducay et Leopold... Lire la suite

Anna et les loups : L’oppression et l’immobilisme du franquisme selon Carlos Saura
Actualités | Anna et les loups : L’oppression et l’immobilisme du franquisme selon Carlos Sau...
Anna, interprétée par Géraldine Chaplin (alors femme du réalisateur), est une gouvernante étrangère venue dans la Castille pour s’occuper de trois jeunes filles. L’isolement de la demeure ainsi que le comportement de ses employeurs ne font que confirmer que la famille cache quelque chose. Lire la suite

Argentina (zonda)

Maman a cent ans

Beyond Flamenco (Jota)

Vivre Vite
Films | Vivre Vite
Pablo, Meca et Sebas vivent de petits coups, qui leur permettent de prendre du bon temps. Maigres profits, mais pour de maigres besoins ; et l'amitié passe avant tout. Un soir, après un braquage de voiture, ils rencontrent Angela, serveuse dans un bar. Angela découvre rapidement la vie dangereuse mais indépendante que mène le trio. Elle aime... Lire la suite

La trilogie flamenca : Carmen
Films | La trilogie flamenca : Carmen
Lorsque Prosper Mérimée publie en 1825 son Théâtre de Clara Gazul, on y découvre bon nombre de clichés traditionnels romantiques sur l’Espagne, de Grenade aux orangers en passant par le motif de la mantille et les bouteilles de Jerez. Dans Carmen, texte publié en 1847, il est beaucoup plus subtil, et parvient à créer dans ce format... Lire la suite

La trilogie flamenca : Noces de sang (1)
Films | La trilogie flamenca : Noces de sang (1)
Un triple coup de maître Ce film est composé de trois mains de maîtres : inspiré de l’œuvre éponyme « Bodas de sangre » de Federico García Lorca, Carlos Saura convoque devant sa caméra Antonio Gades pour chorégraphier la pièce et en interpréter le rôle principal. Le réalisateur nous transporte dans une répétition... Lire la suite

La trilogie flamenca : Noces de sang (2)
Films | La trilogie flamenca : Noces de sang (2)
Carlos Saura et l’amour de la danse Très prolifique, Carlos Saura est connu en France pour son « Cría cuervos » et sa célèbre bande originale, « Porque te vas ». On l’aime aussi pour son sublime « ¡Ay, Carmela!» (1990) où trois comédiens sont piégés en territoire ennemi durant la Guerre civile ; pour son pamphlet... Lire la suite

La trilogie flamenca : L'amour sorcier