Actualités

  • 22ème Festival de cine español y latino-americano

    Publié le 13 Février 2019
    Du 15 au 22 février 2019, l'association Latinità s'installe dans les murs de l'Espace Diamant (Ajaccio) à l'occasion de la 22ème édition du festival. Le programme varié est placé sous le signe du rire ! Cette approche permet la diffusion de thématiques piquantes et universelles pour les sociétés d'aujourd'hui comme Mi obra maestraGuantanamera Jean-François i el sentit de la vida. La comédie au sens large porte la grande thématique de l'inclusion et de l'exclusion comme nous avons pu le célébrer avec Campeones primé aux Goyas 2019 (et soutenu par la CCAS -Activités sociales de l'énergie de Corse- pour en savoir plus cliquez ici et ) ou encore avec la sagesse de Candelaria de Jhonny Hendrix Hinestroza. Lire la suite
  • Candelaria

    Publié le 09 Février 2019
    Une comédie dramatique, réalisée par le colombien Jhonny Hendrix Hinestroza (Chocó, 2011, Saudó, laberinto de almas, 2016) avec Véronica Lynn (Candelaria) et Alden Knight (Víctor Hugo, vu dans El otro Cristóbal de Armand Gatti en 1963 en compétition à Cannes) produit par Antorcha Films (fondée par le réalisateur), distribuée en France par Sophie Dulac Distribution. Ce film a remporté le prix du public au festival Cinélatino de Toulouse en 2018 et le Premier Prix des 14èmes Journées des Auteurs dans le cadre de la 74è Mostra de Venise. Lire la suite
  • Viaje al cuarto de una madre

    Publié le 09 Février 2019
    C'est un voyage au plus près des relations mère-fille que propose Celia Rico Clavellino, jeune réalisatrice de Séville, née en 1982. Après avoir travaillé comme scénariste et assistante à la production, auteure de courts-métrages, elle signe ici son premier long-métrage. Elle en est la réalisatrice et la scénariste. Elle a choisi comme interprètes deux actrices formidables, magistrales, qui sont bien connues du public comme Lola Dueñas, Ana Castillo, primées et nominées plusieurs fois. Lire la suite
  • Ana de día

    Publié le 09 Février 2019
    Ana découvre un jour qu'elle a un double. Un double qui fait exactement tout ce qu'elle devrait faire comme, par exemple, passer la journée chez sa mère pour son anniversaire. Puisque son double lui prend la vie, Ana décide de s'autoriser à faire tout ce qu'elle n'a jamais osé faire. Une vie nouvelle et extravagante s'ouvre à elle. Lire la suite
  • Sin fin

    Publié le 09 Février 2019

    Sin fin: le temps d'un amour

    Primés aux Goyas 2009 pour leur court-métrage d'animation La increíble historia del hombre sin sombra et nominés au Prix du meilleur court-métrage de fiction avec El orden de las cosas en 2011 (les prémices de Sin fin), les frères Alenda sont nommés cette année avec leur premier long, une histoire d'amour sur le temps qui passe... 

    Lire la suite
  • Cassandro the exotico !

    Publié le 25 Décembre 2018
    Dans le monde flamboyant de la Lucha Libre, Cassandro est une star incontournable. Il est le roi des Exóticos, ces catcheurs mexicains travestis. Malgré ses mises en plis et ses paupières maquillées, Cassandro est un homme de combat extrême, maintes fois Champion du Monde, qui pousse son corps aux limites du possible. Après 26 ans de vols planés sur le ring, Cassandro est en miettes, le corps pulvérisé et le moral laminé par un passé traumatique. Il ne veut cependant pas s’arrêter ni s’éloigner du feu des projecteurs... Lire la suite
  • Pachamama

    Publié le 11 Décembre 2018
    Pachamama, qui pourrait résister ?

    Film réalisé par Juan Antin après dix ans de maniement du projet et de Mercano le Martien en 2002. Il attiré notre attention au-delà de la production franco-belge. Beaucoup d'humilité et de références culturelles sagaces pour ce long-métrage d'animation haut en couleur, en musique et en valeur transversale habile. Une technique loin des studios mastodontes, trop souvent agressifs pour nos yeux et nos oreilles, trop souvent pauvres d'un point de vue narratif. C'est bien Didier Brunner, le producteur de Kirikou et d'Ernest et Célestine (studios Folivari), qui a accompagné le cinéaste et son équipe dans une mise au service des plus exigeants spectateurs, tous âges confondus, et nous régale d'un film d'animation d'une exceptionnelle qualité qui fait sens.

    Lire la suite
  • Fernando Solanas et Julio Feo

    Publié le 26 Novembre 2018

    Julio Feo (journaliste de Periodistas en español.com) interview Fernando Solanas à l'occasion de son passage par le Forum des images pour le cycle "Un état du monde". En tant qu'invité d'honneur, nombre de ses films sont programmés dont son dernier documentaire: Viaje a los pueblos fumigados. Solanas voyage dans les provinces argentines en observant les conséquences sociales et environnementales de l'explosion de l'usage des agrotoxiques dans les terres du pays et de l'abandon des formes traditionelles d'agriculture et de pêche. Interview filmée et montée par Les Rédacteurs le 19 Novembre 2018 à Paris. 

    Lire la suite
  • Les amigues de l'Àgata

    Publié le 12 Novembre 2018
    Premier film réalisé en 2015 par quatre jeunes étudiantes en communication audiovisuelle : Laia Alabart, Alba Cros, Laura Rius et Marta Verheyen. Elles ont œuvré pour réaliser ce long-métrage pour un projet de fin d'études (Universitat Pompeu i Fabrá) et ont reçu le Prix du Public au Festival d'A en 2015, entre autres. Elles ont reçu audacieusement le soutien de l'équipe éducative composée par les enseignants et cinéastes Isaki Lacuesta (La leyenda del tiempo, 2006 et La propera pell, 2016), Elias León Siminiani (Mapa, 2012 et El Premio, 2011) et Gonzalo de Lucas (critique) avec leur projet cinématographique (Lai, 2005). Lire la suite
  • Torero

    Publié le 22 Octobre 2018
    Documentaire réalisé par une professionnelle du graphisme publicitaire en Equateur, il surprend par sa qualité audiovisuelle et par l'audace du thème abordé. La décadence de la tauromachie observée de l'intérieur par la mise en scène de l'une de ses glorieuses figures, Mariano Cruz Ordóñez. Une reconversion du torero dans un voyage entre l'Equateur et Madrid, rythmée par l'apparition de grands noms des arènes (Pepe Quinteros, « Fortuna », Emilio Chamón Ortega ou « Fermín ») vient à point à l'aube de la mort annoncée de la tauromachie. Lire la suite