Films

Affiche

Baracoa

Un documentaire de Pablo Briones
Avec Leonel Aguilera, Antuán Alemán
Cuba | 2020 | 1h29
L'entre-deux

Premier long-métrage du réalisateur argentin Pablo Briones (basé à Genève). Une œuvre construite dans la prolongation du court-métrage Pezcal (2016), qui nous rappelle beaucoup les films de Isaki Lacuesta (La leyenda del tiempo, Entre dos aguas). Un film difficile à classer, entre le documentaire et la fiction. Une pièce cinématographique rare, précieuse parce que subtile et libre qui s’aventure dans la période de l’entre-deux âges à un endroit et à un moment précis : la puberté de deux jeunes garçons dans le Cuba de 2019, île tout autant située dans l’entre-deux et pays vivant aussi un virage périlleux.

Antuán et Leonel sont deux amis, (le premier étant l’ainé de quatre ans :13 et 9 ans), qui vagabondent dans les terrains désinfectés du Pueblo Textil à Cuba. Le film s’avancera pour quelques minutes à La Havane mais toute la part belle de l’expérience cinématographique se déroulera dans ce village éloigné des cartes postales auxquelles nous ont habitués nombre de photographes, fictions ou documentaires. Lieu porteur des cicatrices d’une époque dorée révolue, lieu témoin de la décadence du pays et de la promiscuité tant au niveau du matériel qu’à celui de l’alimentation, lieu industriel devenu fantasmagorique. Parmi les fantômes, survivent les vivants. Focus sur une génération porteuse d’espoir, aimée, protégée mais héritière directe de la chute de ses prédécesseurs.

Le réalisateur et les deux membres de The Moving Picture Boys (Jace Freeman et Sean Clark, crédits de coréalisation) placent leur image directement au plus près de ces deux jeunes qui jouent à être eux-mêmes pour cette « docufiction ». « C’est facile pour moi, c’est naturel » comme le dira Leonel dans le propre film. Ils ont la place d’être ce qu’ils sont, d’exprimer leurs pensées, leurs répliques du quotidien, de dire leur vision d’eux-mêmes et de là où ils se trouvent, d’évoquer des hypothèses sur leur futur, de s’imaginer des terrains de jeux, d’aller voir la mère à Baracoa. C’est ça aussi le cinéma, « nous » permettre de voir et « leur » permettre d’être. Ainsi, ils occupent toute l’image du film et leurs dialogues occupent tout l’espace.

Baracoa, scénario écrit par Pablo Briones avant même que les protagonistes n’aient atteint l’âge en question, est un film qui fait parler l’âge souvent silencieux, tourné vers lui-même, qui affronte des événements dans son quotidien. L’âge où les mensonges et secrets seront dévoilés, révélés, identifiés. L’âge où être accompagné est la porte ouverte vers l’adolescence, seuil du monde des adultes. L’âge où l’ennui commence à se vivre permettant ainsi aux réflexions de s’alimenter de tous les détails du quotidien et de l’Autre.

Baracoa est touchant et nous donne à sentir le poids de la nostalgie d’un âge révolu et d’un âge à venir impossible à imaginer. Cet âge-là, déjà filmé encore récemment par Pilar Palomera avec Las niñas, apparaît comme le plus mystérieux. Comme Cuba en fin de compte. Le plus sûr qui nous permet de souffler : le bain de mer qui nous réunit tous dans la joie, qui redonne l’éclat aux regards, qui panse les prises de conscience émergentes. Les deux amis font partie de ce portrait d’une génération qui devra grandir avec, pour seule arme, son courage.

 

Nos applaudissements à l’association FA SOL LATINO qui, avec son projet Plátano Films, distribue ce film à la hauteur de ces deux autres titres : Mamacita de José Pablo Estrada Torrescano et Avec un sourire, la Révolution ! de Alexandre Chartrand.

Baracoa fotograma 1

Marie-Ange Sanchez


+ d'infos
Voir ce film
 

À lire aussi
Entre dos aguas
Actualités | Entre dos aguas
Né en 1975 à Gérone, de père basque, Isaki a été formé aux métiers du cinéma à Barcelone et jongle entre l'enseignement, la réalisation de longs-métrages et de documentaires, et la rédaction d'articles. Dans ce film il donne une suite à La légende du temps(2006) qui mettait en scène deux jeunes frères gitans, confrontés à la... Lire la suite

Mamacita
Films | Mamacita
Success story et drame familial Entièrement filmé dans la maison de Mamacita, une improbable mansión dans laquelle sont soigneusement disposés les nombreux biens de cette matriarche, ce documentaire intimiste dévoile le quotidien d'une femme exubérante, à la fois forte et fragile, une grand-mère touchante mais une femme tyrannique avec... Lire la suite

Avec un sourire, la révolution
Films | Avec un sourire, la révolution
En 2010, après l'élection d'Artur Mas à la tête de la Généralité – le parlement autonome catalan –, une partie de la classe politique et une partie de la population catalane sont entrées dans un bras de fer politique avec l'Etat espagnol. A l'origine de ce mouvement il y a l'invalidation du Statut d'Autonomie de la Catalogne par le... Lire la suite

Las niñas
Films | Las niñas
Las niñas fait, en premier lieu, le portrait de jeunes filles au seuil de leur puberté. De grandes enfants qui deviennent des jeunes filles de par leur éveil sensoriel, leur curiosité pour l'autre, pour leur propre changement, pour l'identité qu'elles se découvrent, pour leurs découvertes et expériences de leur âge. Pour leur effronterie... Lire la suite