Actualités

Apuntes para una película de atracos

León Siminiani a réalisé un documentaire d'une originalité remarquable.
affiche

Le génie de León Siminiani, le gagnant de la compétition Documentaire du 29ème festival de cinéma espagnol de Nantes et de 14 autres prix.

Après son premier long Mapa en 2012 (nominé au Goya du Meilleur documentaire en 2013 et projeté au festival de cinéma espagnol de Nantes la même année), il défie à nouveau le genre avec une abyssale habileté. La problématique du point de vue est résolue par une narration intradiégétique et homodiégétique qui lui permet d'explorer son sujet à fond. León Siminiani interpète Elías qui va faire la lumière sur Flako, le « Robin des bois de Vallecas », leader de la « bande des égouts » jusqu'en 2013, fils du Peque, tout autant célèbre casseur par les égouts.

Apuntes para una película de atracos retrace une tranche de vie par la filiation du Flako avec son père et les autres casseurs de cette spécificité. Il utilise des supports variés et analyse les rapports qui les lient. Le français d'origine italienne Albert Spaggiari (cf. le casse à la Société Générale de Nice, juillet 1976) est cité, des passages de son livre sont soulignés et lus (cf. Les Egouts du Paradis, 1978 adapté au cinéma par José Giovanni, Francis Mégahy ou encore Jean-Paul Rouve), des dessins explicatifs et illustratifs animés parsèment les notes de Elías, des effets visuels amusants rythment aussi la progression du film (chefs opérateurs : Javier Barbero, Giuseppe Truppi).

León Siminiani prend le parti de réaliser un documentaire comme un carnet de création au titre édifiant. Le lien qu'il entretient avec son sujet est porté à l'écran avec beaucoup d'émotions allant de l'empathie, de la crainte, du stress à l'humour tordant. Il s'agit d'un documentaire riche et aux degrés de lecture très larges. Aux confessions authentiques de l'ex-bandit se mêlent une grossesse au sein du couple narrateur / Ainoha (Ainoha Ramírez), l'enfant de Flako jouant avec l'enfant de ces derniers, des discours rapportés par des dialogues mis en scène, une immersion dans les égouts de Madrid, des réflexions en voix off, les coulisses qui préludent aux rencontres. La mise en condition est un recours-clé plus que ne le serait une mise en scène calculée. Les repères de temps et d' espace sont représentés par des cadrages intégrant la technique du tournage – caméra, perche son, techniciens – et tend vers des projections presque psychanalytiques comme lorsque l'on suit les pas de Flako qui reconstitue fidèlement son arrestation.

Heureux sera le spectateur qui découvrira ce documentaire. Il propose une approche intime et décalée du Flako, de sa condition, de l'époque glorieuse des voleurs des égouts... et de bien d'autres surprises...

Bienvenus sur la planète Siminiani !

Vu à l'occasion de la 29ème édition du festival de cinéma espagnol de Nantes.

Marie-Ange Sanchez

Vidéo

+ d'infos
Lien web
 

À lire aussi
Apuntes para una película de atracos

Le 7ème art espagnol à Nantes pour sa 29ème édition !
Actualités | Le 7ème art espagnol à Nantes pour sa 29ème édition !
C'est au théâtre Graslin que les spectateurs ont savouré la Cérémonie de Clôture, la Remise des Prix et une projection en avant-première de El Reino de Rodrigo Sorogoyencar, ne l'oublions pas, et Paul Buffeteau nous l'a bien confirmé, les séances délocalisées se poursuivent dans la région pour le plaisir de toujours plus d'amoureuses... Lire la suite

Présentation - León Siminiani