Actualités

Different! 8 l'autre cinéma espagnol

17 Juin 2015 | 23 Juin 2015
Du 17 au 23 juin prochain, le cinéma Louxor de Paris accueillera la 8e édition d’un événement incontournable et inédit dans la promotion du cinéma espagnol.
Different! 8 l'autre cinéma espagnol
Ce festival est plus que différent. A en croire son fondateur José María Riba, ce n'est pas un festival. C'est une initiative pour soutenir les professionnels, en France et en Espagne, qui risquent tout pour faire vivre le cinéma espagnol. Hommages à des acteurs et réalisateurs célèbres, découvertes de succès qui n'ont pas encore franchi les Pyrénées, promotion de films en recherche de producteurs ou de distributeurs... l'objectif de cet événement si différent est de resserrer les liens entre les mondes du cinéma espagnol et français, mais aussi entre leurs publics et leurs cultures.

Cette année, 14 longs métrages seront présentés, dont certains en avant-première, notamment La Niña de fuego (Magical Girl) de Carlos Vermut (Goya de la Meilleure actrice pour Bárbara Lennie), et Carmina y amén de Paco León (lire notre interview).

Des hommages seront rendus à l'acteur et réalisateur José Sacristán à l'occasion de la projection de La Niña de fuego, ainsi qu'à l'actrice Géraldine Chaplin, muse de Carlos Saura, qui illumine le dernier film de Israel Cárdenas et Laura Amelia Guzmán, Dólares de arena, également projeté lors du festival.

Si Different s'apprête à faire découvrir au public français des perles qui ont attiré des millions de téléspectateurs en Espagne, à l'instar de Ocho apellidos vascos de Emilio Martínez Lázaro (8,6 millions d'entrées), dont les clichés sur la pluralité des cultures de la péninsule lui ont valu bon nombre de récompenses, il fera aussi la part belle à d'autres ovnis : des films encore inconnus, en attente d'un distributeur ou d'un producteur.

L'opération "Small is biútiful" organisée dans le cadre du festival a ainsi sélectionné six projets de longs-métrages espagnols qui seront présentés à une trentaine de producteurs. Des films tels que Magical Girl ou Les hommes de quoi parlent-ils ? (Una pistola en cada mano) sont précisément nés de ces rencontres.

Different, c'est donc la création d'espaces de rencontres qui rendent hommage à la création cinématographique espagnole, qui donnent naissance à de nouveaux projets et qui prolongent leur vie.

L'organisation parallèle d'un colloque international, en collaboration avec la Sorbonne, sur le thème « Frente a la catástrofe : temas y estéticas en el cine iberoamericano contemporáneo », ainsi que d'une exposition de l'artiste franco-espagnol Jorge Amat, viennent compléter ce festival unique en son genre, à venir savourer entre les murs du merveilleux cinéma Louxor (programmation juste ici).

Emilie Garcia

+ d'infos

À lire aussi
Magical Girl : trois êtres sous influence
Actualités | Magical Girl : trois êtres sous influence
Carlos Vermut, le réalisateur de Magical Girl, manifestement nourri de fanzines et de bande dessinée, faisait peut-être partie de ces enfants atteints d'un trouble de déficit de l'attention : il se dit incapable de suivre le fil narratif d'un film si celui-ci comporte beaucoup de sous-récits Lire la suite

Geraldine Chaplin
Portraits | Geraldine Chaplin
Aînée des 8 enfants que Charles Chaplin eut avec Oona, la fille du dramaturge Eugene O'Neill, la petite Géraldine fait une apparition aux côtés de ses frères et sœurs dans Les Feux de la rampe, réalisé par son père en 1952. Après avoir grandi entre Hollywood, la Suisse et l'Italie, l'adolescente au tempérament rebelle intègre la Royal... Lire la suite

José María Riba - Situation du cinéma espagnol
Interviews | José María Riba - Situation du cinéma espagnol
Comment décririez-vous dans les grandes lignes la production espagnole actuelle, dans le contexte tout particulier de la crise ?

En Espagne le secteur du cinéma et le gouvernement ont une relation compliquée. Ce dernier ne croit pas que cette industrie puisse être source d’emplois dans le domaine culturel Lire la suite