Actualités

Cinehorizontes 2016-15 ème Edition

12 jours de projections, de rencontres, de fêtes ! et un focus sur le cinéma argentin! 38 films, 36 invités, 2 beaux hommages, et 1 marraine !

CineHorizontes, LE festival de cinéma du sud-est qui fête cette année sa 15ème édition ; on vous décortique le programme ! 

Le samedi 19 novembre 2016. 

Cinehorizontes 2016-15 ème Edition

Une marraine et deux hommages

Le festival est parrainé cette année par la réalisatrice catalane Isabelle Coixet, créatrice de l'affiche. Reçue l'année dernière pour la première fois, elle revient cette année à Marseille et présente un long-métrage de fiction Endless night, l'histoire d'une bourgeoise, campée par Juliette Binoche, qui va rejoindre son mari en plein artique au début du XXème siècle. Son documentaire est également au programme: produit par Ridley Scott, Spain in a day est un portrait singulier de l'Espagne réalisé à partir de vidéos faites par des ''gens ordinaires'' le 24 octobre 2015, et montées par la cinéaste. Une performance en écho au projet Life in a day que le producteur Ridley Scott, en association avec le réalisateur Kevin Mac Donald avaient lancé le 24 juillet 2010.

Belle journée que le samedi 19 novembre qui rendra hommage à la talentueuse et pétillante Roosy de Palma, actuellement à l'affiche de Julieta (Pedro Almodóvar), film sélectionné aux Oscars pour représenter l'Espagne.

Carlos Saura, le maestro sera également à l'honneur avec quatre réalisations: La prima Angélica, Deprisa, Deprisa, Mamá cumple cien años et son dernier opus, Jota ("Beyond Flamenco", titre français, un nouveau film musical). Deux journées, le 16 et le 17 novembre, sont consacrées à ce réalisateur aux quarante longs-métrages, sous la houlette d'Emmanuel Larraz, professeur émérite à l'Université de Bourgogne. A noter également que le cinéma L'Eden de la Ciotat, le vieux du monde, fidèle à sa tradition, dédiera un de ses fauteuils à Carlos Saura, tout en inaugurant également une plaque honorifique.

Un premier week-end

Le festival commence fort avec un week-end consacré à la figure de Luis Buñuel et surtout avec la présence du scénariste Jean-Claude Carrière qui a accompagné pendant plus de 20 ans le réalisateur. Un hommage organisé par l'une des plus anciennes associations d'Espagnols marseillaise, Cinépage.

Des toiles et des toiles

Au cours de la semaine, de nombreuses toiles, et notamment des avant-premières comme le dernier film d'Alberto Rodríguez, L'homme aux mille visages. Le dernier film d'Alex de la Iglesia sera également de la partie, Mi gran noche, une comédie détonante sur le tournage d'une émission de la Saint Sylvestre en plein mois d'Août ! Truman, de Cesc Gay fait aussi partie des films phares de 2016, récompensé par 5 Goyas : une histoire d'amitié émouvante entre Ricardo Darín (un comédien célèbre qui, se sachant condamné, n'a qu'une seule idée en tête: prévoir la vie future de son chien Truman) et Javier Cámara, son grand ami Julián. Séance de rattrapage donc pour ceux qui auraient raté ce beau moment ! Soulignons également la diffusion de El olivo de Icíar Bollaín, un road-movie entre l'Espagne et l'Allemagne sur les traces d'un olivier millénaire ou encore les projections de l'excellent film d'animation de Pedro Rivero et Albert Vazquez, Psiconautas. La liste est bien incomplète; il suffit de faire un petit tour sur CineHorizontes pour en savoir plus !

 

Une pleiade d'invités

Le festival fait également la part belle aux invités. Le choix est cornélien : Asier Altuna, réalisateur basque de Amama, Inma Cuesta, une des actrices espagnoles les plus en vogue en ce moment (depuis 2012 d'ailleurs et sa formidable interprétation dans Blancanieves de Pablo Berger), viendra présenter La novia (de Paula Ortiz), adaptation magistrale de Bodas de sangre de Federico García Lorca. Le public pourra également croiser la réalisateur catalan Marc Recha présent pour son film Un día perfecte per volar, ou bien Silvia Munt, réalisatrice d'un documentaire poignant, tout en sobriété, sur les conséquences de la crise en Espagne, depuis les débuts de l'éclatement de la bulle immobilière en 2007.

 

Une fête de clôture en musique

Jeudi 24 novembre, dès 20h, la Fanfare Farigula ouvrira la cérémonie de remise des Prix dont nous vous donnerons des nouvelles. Les Jurys remettront les Prix des quatre catégories: les 6 films de la Grande Compétition, les courts (jury composé d'élèves des classes préparatoires du Lycée Thiers), les documentaires (" 5 fois le réel"), les "Opera Prima" ("Les Premières fois"). Ensuite, la projection de La noche que mi madre mató a mi padre, d'Inés Paris ravira sans nul doute les spectateurs par ce film tant applaudi cette année au Festival de Málaga. Notez enfin sans plus attendre que le festival se terminera par une belle fête animée par DJ Monchi Monster au restaurant la Mère Buonavista ! 

Les Rédacteurs
Vidéo