Actualités

Sergi López, invité d’honneur de CineHorizontes

06 Novembre 2009 | 14 Novembre 2009
Le Festival de Cinéma Espagnol de Marseille reçoit pour sa 8ème édition le célèbre acteur catalan, qui viendra présenter en avant-première C'est ici que je vis.
Affiche de Cinehorizontes 2009
CineHorizontes reçoit cette année l'une des figures les plus connues du cinéma espagnol. Pourtant, Sergi López a commencé sa carrière en France et ce n'est véritablement qu'après le succès de Western (Manuel Poirier, 1997) et de Harry, un ami qui vous veut du bien (Dominik Moll, 2000) que les portes de l'Espagne se sont ouvertes à lui. Harry marque aussi un autre tournant dans sa carrière, celui du passage du registre comique au drame.

L'hommage qui sera rendu à Sergi López, le 9 novembre au cinéma Prado, rend compte de cette palette d'interprétation avec une comédie de Miguel Albaladejo, Une Chance pour Miguel (2000), et en avant-première, C'est ici que je vis (2009), un drame réalisé par Marc Recha.

Ander et Celda 211

Autres avant-premières très attendues, celles de Ander, de Roberto Caston, et Celda 211, de Daniel Mozón. Primé cette année au festival de Berlin et à Cinespaña, Ander tourne actuellement dans de nombreux festivals, en attendant sa sortie en France le 3 février 2010. Le réalisateur sera là pour présenter son film, que certains qualifient amicalement de Brokeback Mountain basque, les deux réalisations traitant du thème de l'homosexualité en milieu rural, la similitude s'arrêtant là. Roberto Caston expliquera certainement les difficultés qu'il rencontre pour distribuer le film dans son pays.

Un problème que ne connaît pas Celda 211, qui sort le 6 novembre en Espagne et au second trimestre 2010 en France. Le réalisateur Daniel Monzón plonge le spectateur dans un univers carcéral détonnant, en proie à la mutinerie. Servi par des acteurs de renom (Luis Tosar, Javier Bardem...) et un nouveau venu, Alberto Ammann, le film semble séduire le public ainsi que les critiques sur son passage (Venise, Toronto, Toulouse...). Carlos Boyero, journaliste à El País, parle de « l'un des meilleurs films espagnols qu'il ait vu depuis longtemps » et loue « une narration tendue et complexe sur une révolte de prisonniers dans laquelle tout est force, agitation, suspense et véracité. »

Thomas Tertois



À lire aussi
Cellule 211
Films espagnols | Cellule 211
Lire la suite

Ander
Films espagnols | Ander
Dans un hameau du Pays Basque, Ander (Joxean Bengoetxea) fait tourner la ferme familiale. Il vit avec sa mère et sa sœur. La mère semble encore attachée au souvenir de son défunt mari et voit de temps en temps un autre homme, vieil ami de famille. La sœur se prépare à se marier et à quitter le cocon familial. Elle a 14 années de moins... Lire la suite

C'est ici que je vis
Films espagnols | C'est ici que je vis
Connu il y a une douzaine d'années grâce à son second long-métrage, L'Arbre aux cerises, (le premier, Le Ciel monte, fut réalisé lorsque le réalisateur catalan avait 21 ans, en trois jours), Marc Recha a ensuite accru sa notoriété avec Pau et son frère, présenté au Festival de Cannes en 2001. Il poursuivra ensuite avec Les Mains vides... Lire la suite