Films

Le mariage de Rosa

Le mariage de Rosa

Un film de Icíar Bollaín
Avec Candela Peña, Sergi López, Nathalie Poza
Comédie | Espagne | 2020 | 1h 37min
9ème édition du Festival De l’écrit à l’écran
La tumultueuse métamorphose de Rosa : abnégation vs émancipation.
Dans son dernier long-métrage la réalisatrice espagnole Icíar Bollaín collabore une nouvelle fois avec la scénariste Alicia Luna (Ne dis rien, 2003) et avec l'actrice Candela Peña (Coucou, tu es seule ?, 1995 / Ne dis rien, 2003).

L'héroïne du film, Candela Peña apparaît à l'écran aux côtés de Sergi López, Nathalie Poza, Ramón Barea et Paula Usero.

C'est à travers une comédie qu'Icíar Bollaín met la lumière sur une héroïne du quotidien qui met tout en œuvre pour sortir du carcan imposé par la société et par sa famille.

La réalisatrice brosse le portrait d'une femme qui passe à côté de sa vie pour satisfaire celle des autres mais qui n'a pas dit son dernier mot.

Sans artifice Icíar Bollaín dépeint une famille authentique avec Antonio (Ramón Barrea) un père envahissant, Violeta (Nathalie Pozo) une sœur légèrement alcoolique peu présente, Rafa (Xavo Gimenez) un compagnon absent et absorbé par le travail, Lidia (Paula Usero) une fille dont le couple bat de l'aile, débordée par ses deux jumeaux et Armando (Sergi Lopez), un frère un peu autoritaire.

Et puis il y a Rosa, l'héroïne du quotidien au dévouement touchant, celle qui s'occupe de tout le monde sauf d'elle-même et qui est délicieusement incarnée par Candela Peña. Elle paraît sortir tout droit d'un film de Pedro Almodovar, elle est vraie et décide de prendre sa vie en main de façon un peu extravagante et courageuse comme Pepa (Carmen Maura) dans Femmes au bord de la crise de nerfs. Rosa est débordée, son téléphone ne cesse de sonner, elle craque et décide de prendre sa vie en main, elle veut tout planter pour accomplir le rêve de sa vie, monter son entreprise mais avant ça elle veut se marier et se compromettre d'une façon bien spéciale...

Ce qui nous a séduits dans cette comédie, c'est le contraste entre un scénario rocambolesque et l'authenticité de cette famille, pas celle que l'on voit habituellement au cinéma, la vraie, la notre, la famille méditerranéenne dans toute sa splendeur, celle qui envahit parfois, celle que l'on n'écoute pas toujours, celle à qui l'on n'ose pas avouer ses faiblesses, celle qui nous empêche de vivre comme on l'entend et celle que l'on aime aussi.

Les nuances des personnages et le jeu des acteurs rattrapent la rapidité et le ton léger avec lesquels est traité le vaste sujet de la place de la femme dans la famille, de son abnégation et de son émancipation.

Les décors transfigurent subtilement la mutation de l'héroïne. Au début du film, Rosa passe sa vie entre les coulisses du plateau sur lequel elle travaille et son petit appartement, puis, lorsqu'elle décide de donner un coup d'éclat à sa vie, d'appuyer sur « le bouton nucléaire » c'est la lumière caractéristique des paysages du Levant qui prend le dessus à l'écran.

Rosa quitte les coulisses de sa vie et monte enfin sur le devant de la scène.

L'idée du film émerge dans l'esprit d'Icíar Bollaín après la lecture d'un article au sujet d'un endroit au Japon où l'on peut se marier avec soi-même, avec superbe album photo à la clef, une extravagance à première vue mais aussi une façon de revendiquer son amour propre. Le scénario repose principalement sur la qualité du jeu des acteurs, sur la justesse et l'authenticité des répliques. La mise en scène est simple, sans artifice. Les différents membres de la famille nous font sourire car ils sont hauts en couleur sans jamais tomber dans la caricature.

A l'heure où le développement personnel, la réalisation de ses aspirations et la reconversion professionnelle sont dans l'air, cette comédie, sans être un grand film, a le mérite de transmettre un élan d'énergie et la folle envie d'appuyer sur « le bouton nucléaire ».

 

Film programmé à la 9ème édition du Festival De l'écrit à l'écran, 10-15 novembre 2020, Montélimar.
Sortie en salle le 17 février 2021

Christelle Ventura


+ d'infos
Lien web
 
Voir ce film