Actualités


  • Les nuits en or 2018

    Publié le 12 Juin 2018

    La programmation gratuite de 34 meilleurs courts-métrages mondiaux récompensés par leur académie nationale,  à l’UGC Odéon (Paris 6ème) ! 

    Lire la suite
  • La maladie du dimanche (La enfermedad del domingo) de Ramón Salázar

    Publié le 09 Avril 2018
    Les arbres ont cette chance de connaître leurs racines. Et de rester des repères, des amers auprès desquels chacun peut se ressourcer : des arbres généalogiques. Or Chiara (Bárbara Lennie, vue dans Magical Girl ou Una especie de familia) n’a pas eu cette chance avec Anabel (Susi Sánchez, aperçue dans Truman et Julieta). Lire la suite
  • Incerta glòria

    Publié le 26 Mars 2018

    Un film de Agustí Villaronga. Avec Núria Prims, Marcel Borràs, Oriol Pla, Juan Diego. Drame / Espagne / 2017 / 1h 55min.

    1937. La guerre civile espagnole est en suspense sur le front d’Aragon ; Franco veut faire durer la douleur. Lluís, un jeune capitaine républicain, enseigne à ses hommes comment tuer ; loin de sa famille restée à Barcelone, il tombe sous le charme de la veuve la plus riche du village, « la Carlana ». Celle-ci tentera de le manipuler afin de sauver sa peau.

    Lire la suite
  • 28ème Festival du cinéma espagnol de Nantes

    Publié le 25 Mars 2018

    Le 28ème Festival du cinéma espagnol de Nantes... ¿más chulo que un ocho? Oui ! Et il a bien raison!

    Une nouvelle édition sous le signe de la diversité ! Celle des genres, des esthétiques, des thèmes, des durées, des accents, des cinéastes, des hommes et des femmes ! Un programme qui se laisse feuilleter lentement, au gré des humeurs et des humours, au féminin pluriel, comme une promesse fiable d'une lumineuse douzaine à venir ! Un grand merci à Pilar Martínez-Vasseur et à toute l'équipe du Festival pour votre année laborieuse, nous levons haut la plume à vous les créatrices et créateurs de nos rires, nos larmes, nos révoltes et nos joies cinématographiques des prochains jours!

    Lire la suite
  • 3ème semaine du cinéma latino-américain de Reims

    Publié le 24 Mars 2018
    PARADA CINE Reims 2018 : Demandez le programme !!! Lire la suite
  • Matar a Jesús

    Publié le 20 Mars 2018

    Matar a Jesús, un coup de foudre !

    Lita, étudiante en photographie, entretient une relation très étroite et privilégiée avec son père. Une relation trop courte, tout juste le temps de la cerner, et celui-ci se fait exécuter froidement par des tueurs à gage devant le domicile familial. Nous nous rendons compte des liens forts qui unissent père et fille, du milieu intellectuel et favorisé dans lequel la jeune femme a été éduquée : des valeurs d'ouverture, humaines, où les frontières n'existent pas, elles seront le pilier nécessaire au développement du personnage, à sa manière de transcender cet assassinat. 

    Lire la suite
  • Cetáceos

    Publié le 19 Mars 2018
    Clara et Alejandro emménagent dans un nouvel appartement. Alejandro doit partir sur le champ à Bologne pour un congrès et Clara reste seule au milieu des cartons fermés. Un chaos qui va envahir sa vie et l'éloigner de son quotidien pour laisser une autre vie se dessiner. Influencée par le cinéma d'Ana Katz et de Martín Rejtman, le premier film de Florencia Percia est une comédie sobre sur une jeune femme qui choisit de se laisser dériver. Une belle galerie de personnages interprétés avec subtilité par un beau casting ( Elisa Carricajo, Rafael Spregelburd, Susana Pampín, Esteban Bigliardi, cf. Cinélatino) Lire la suite
  • Sergio et Sergei

    Publié le 19 Mars 2018
                       Un film rafraîchissant plein d'humanité.

            La « période spéciale en temps de paix » traitée avec humour et poésie.

    Après le succès de Chala, une enfance cubaine, Ernesto Daranas revient en compétition officielle aux 30èmes Rencontres Cinélatino. Il nous offre un beau long-métrage de fiction au scénario original, inspiré de faits réels.

    Lire la suite
  • Selfie

    Publié le 19 Mars 2018
    Tout le film de Víctor García León est centré autour de Bosco, fils d'un politicien malhonnête qui se retrouve seul et livré à lui-même après l'arrestation de son père. Seul ? Pas vraiment puisqu'il est continuellement suivi par une caméra, celle du cinéaste qui se substitue aux smartphones qui ne nous quittent plus et à travers lesquels nous dévoilons nos vies. Le film s'ouvre sur une scène banale, la fête d'anniversaire qui réunit un groupe de jeunes amis dans une villa d'un quartier huppé de Madrid. On n'échappe pas à l'incontournable selfie pour immortaliser l'instant. Lire la suite